LONDRES, UK - OSLO,NO

 
work2.jpg

HOST CITY 

The fourth (4th) trip was a tale of two cities. The first destination was London, where KANVA team members visited the Bat House designed by Jorgen Johan Tandberg/Yo Murata at the London Wetland Centre. The second stop was in Oslo, to carry out the Prix de Rome workshop at the Oslo School of Architecture and Design.

LONDON

Walking around the Barbican complex, there are traces of the long history of London; the foundational Roman walls that date the city to be over two (2) millennia in age, the remains of two (2) buildings after the extensive bombing during the war and the visionary regenerative brutalist project which accommodates schools, flats, arts centre and conservatory.

While strolling through the city, one can notice many blue plaques, historical markers indicating a link between a specific location and a renowned person, event or building. The new developments in the King’s Cross neighborhood are adeptly re-using old gasholders, industrial vestiges and grand public buildings.


VILLE HÔTE

Le quatrième voyage fût l’occasion de visiter deux villes. Tout d’abord Londres, où les membres de l'équipe KANVA ont visité le projet Bat House conçu par Jorgen Johan Tandberg et Yo Murata et en second lieu, Oslo afin de réaliser l’atelier à l'École d'architecture et de design d'Oslo.

LONDRES

Lors de notre visite du complexe Barbican au gré de notre marche sur les passages surélevés nous avons pu découvrir les traces de la riche histoire de Londres, les fondations romaines datant de plus de deux millénaires, les vestiges de deux bâtiments ayant survécus aux bombardements de la deuxième guerre mondiale ainsi que le projet brutaliste régénérateur qui regroupe écoles, appartements, centre d’arts et un conservatoire offrant une vision renouvelée de l’habitation urbaine.

En traversant la ville, on peut remarquer les fameuses plaques bleues de Londres, qui créent des liens entre différentes personnalités du passé et du quotidien. Les nouveaux développements du  quartier King's Cross sont des exemples probant d’intégration d’artefacts urbains au sein de nouvelles constructions. La réutilisation de vieux réservoirs à gaz, vestiges industriels, est désormais juxtaposée à un quartier en plein essor.

image9.jpg

OSLO

The Oslo skyline is filled with construction cranes and countless new buildings on the rise, including the new Munch museum and the Oslo National Museum of Arts. A new vision for the waterfront property of Oslo is continually changing the city, which is both inspiring and daunting for some. A positive outcome of the redevelopment are the many public access points to the Oslo fjord, as found in the new residential neighborhood of Sorenga and the grounds of the modern art museum, Astrup Fearnley. The fully accessible roof of the Oslo Opera House offers remarkable views of the city and the surrounding landscape. 


OSLO

L'horizon d'Oslo occupé par une dizaine de grues de construction est un signal fort d’un grand désir de renouveau et un indice de la construction d’une multitude de nouveaux bâtiments, comprenant le nouveau musée Munch et le Musée National des Arts d’Oslo. La nouvelle vision pour le quartier du Barcode change continuellement la ville. Ce renouveau est symbole d’un essor économique certain qui agit parfois au détriment des institutions d’origine. Les nombreux points d'accès publics au fjord d'Oslo, tel que le quartier résidentiel de SØrenga et les terrains du musée d'art moderne Astrup Fearnley, sont un résultat positif du réaménagement. Oslo propose aux résidants et touristes des espaces publiques performants tel que le toit entièrement accessible de l'Opéra d'Oslo offre une vue imprenable sur la ville et le paysage environnant.

image 11.jpg
 

HUMAN ACTIONS/IMPACTS ON THE NATURAL LANDSCAPE

KANVA members went to visit to the Berkeley Bat House designed by Jorgen Johan Tandberg and Yo Murata for the London Wetland Centre, a wildlife refuge for a large assortment of birds, amphibians, small mammals and insects. Before being transformed into a wildlife conservation area that promotes biodiversity, the urban site contained four disused reservoirs. Now, visitors from downtown London have access to a completely manmade lush wetland.

Tandberg and Murata won the RIBA international design competition for a Bat House with a proposal that was aesthetically pleasing for visitors and highly functional for the end-user, bats. The house was made from a sustainable material, natural hempcrete and laser-cut spruce plywood. Since its completion in 2005, the inhabitants are seen flying in and out of their one-off residence.

The Vulkan beehive at Mathallen, designed by Snohetta, indicates the necessity to bring more bees into the urban environment and the pollinator passage throughout the city calls for a collective action to ensure a safe place for pollinators, whose global numbers are declining.


ACTIONS HUMAINES / IMPACTS SUR LE PAYSAGE NATUREL

Les membres de KANVA ont pu visiter la Berkeley Bat House conçue par Jorgen Johan Tandberg et Yo Murata au London Wetland Centre, refuge pour la faune sauvage hébergeant une grande variété d'oiseaux, d'amphibiens, de petits mammifères et d'insectes. Préalablement à sa  transformation en zone de conservation de la faune favorisant la biodiversité, le site urbain contenait quatre réservoirs désaffectés. Les visiteurs du centre de Londres ont désormais accès à une zone humide luxuriante façonnée par la main de l’Homme.

Tandberg et Murata ont remporté le concours international de design RIBA visant à construire un habitat pour chauves-souris. Leur proposition esthétique et hautement fonctionnelle a su se distinguer et faire de leur proposition la lauréate. L’installation a été faite à partir de matériaux durables, chanvre naturel et contreplaqué d'épinette découpé au laser. Depuis son achèvement en 2005, deux espèces de chauves-souris ont pu y être observées et semblent avoir adopté leur résidence unique.

L’équipe KANVA a pu visiter la ruche Vulkan à Mathallen, Oslo. Cette intervention conçue par Snøhetta, indique la nécessité d'introduire plus de pollinisateurs dans l'environnement urbain et de promouvoir l’intégration de passage facilitant la  pollinisation à l’échelle de la ville. L’installation appelle à une action collective afin de contrer le déclin des espèces pollinisatrices.

image8.2.jpg
 

WORKSHOP

The fourth workshop was held at the Oslo School of Architecture and Design with Jorgen Johan Tandberg (assistant professor at the institute of architecture) and four (4) talented architectural students, Alvar Aronija (diploma level), Julie Krogstad (master level), Jeannette Hoff (master level), and Louis Gervais (bachelor level). The discussion throughout the day centred on relational interventions, the consequences of actions on built/natural environments, functional ornamentation and critical regionalism. 


Le quatrième atelier s’est déroulé à l’École d'architecture et de design d'Oslo avec Jorgen Johan Tandberg (professeur adjoint à l'Institut d'architecture) et quatre étudiants en architecture soit Alvar Aronija (Baccalauréat en architecture), Julie Krogstad (maîtrise en architecture), Jeannette Hoff (maîtrise en architecture), et Louis Gervais (finissant maîtrise en architecture). Les échanges ont abordé des notions d’intervention relationnelles, diverses conséquences des actions sur les environnements construits et naturels, l'ornementation fonctionnelle et le régionalisme critique en plus de questionner la présence des notions relatives à l’architecture biocentrique au sein des programmes d’éducation actuels.

Workshop oslo.jpg
  • KANVA members present on the trip / Membres de l’équipe présents durant le voyage :  Laurence Boutin-Laperrière, Joyce Yam